LE ROMANTISME

On sent bien à écouter la musique baroque et la musique du XVIII e qu’il y a une continuité.  Il y a des règles du beau, un certain ordre règne, et les compositeurs s’abstraient pour respecter ces règles, les traditions et usages. S’ils sont différents, c’est involontairement. Mais c’est très bien quand on a besoin de faire le ménage, de mettre de l’ordre dans sa tête, de faire une remise à zéro. https://youtu.be/QIOhmxXbSfU?t=1845

Avec le romantisme, tout change. A la période romantique tout est possible. Il s’agit de réinventer l’homme. On n’est plus le sujet d’un Roi,. Mais qui est-on  quand tout est sens dessus dessous, et quand on est passé par l’épopée napoléonienne qui a concerné toute l’Europe. L’époque est à la liberté, à la passion, à l’engagement, à l’introspection, à l’expression complète de soi. L’homme se voit grand et il n’a peur de rien.(voir les héros romantiques en littérature, voir les audaces et l’humanisation en peinture avec Delacroix, Friedrich, Goya)

Cette liberté, ce bouleversement, cette interrogation, cette revendication à exister se traduisent en musique par l’exploration de l’âme humaine d’une façon qui restera inégalée. L’amour , les émotions. les passions, les affres qui s’ensuivent, tout doit être exploré et exprimé. Les tréfonds de la conscience c’est le sujet de la musique romantique. Mais comment ? Mozart notamment a ouvert la voie. Sa musique visite notre intimité. Les sentiments et les émotions, il les exprime. « Je cherche les notes qui s’aiment «  disait-il. Quel est votre source d’inspiration : mais l’amour. Mais l’amour a son cortège ( plainte, chagrin dans le 2eme mouvement du concerto 9. Langueur, besoin de l’être aimé dans le 2eme mouvt du concertto 21 par exemple)

Sommairement pour moi, la mélodie exprime les sentiments, dont l’amour évidemment (tout le concerto pour violon de Beethoven est une déclaration d’amour) Et les émotions sont exprimées grâce aux éléments qui constituent la musique romantique . Comment ? En reproduisant, suscitant les effets sur l’organisme des émotions. La respiration, les battements de coeur, les spasmes, l’excitation, le relâchement, les palpitations, les frissons, les pulsions, les variations cardiaques, les soupirs etc La musique romantique se permet de faire varier tous les éléments pour suggérer ces sensations. Dans la mesure où elle s’empare de nous, elle nous les fait ressentir. On a donc toutes les sortes , toutes les formes de mouvements, même le temps est psychologique puisque, dans la conscience les émotions fluctuent, passent, changent sans cesse. .Ce qui crée un intéressant paradoxe avec le temps physique qui préside au déroulement du morceau. Il y en a qui sont très forts :Beethoven, (voir article précédent) Chopin. Schubert, Schumann. Aussi (écouter jusqu’au violon) : https://youtu.be/2lJyVyczwLo?t=437

Mendelssohn et Tchaïkovsky sont des mélodistes fabuleux. Il y a certainement beaucoup plus de types d’émotions disponibles dans cette musique que vous n’en éprouverez jamais.  

Le Romantisme dure peu, surtout en peinture et en littérature. En musique un peu plus. (Moins de sentiments, moins d’individualisme chez Brahms et Rachmaninov ) Les temps changent. Le rêve de l’émancipation de l’Homme s’éteint. C’est la révolution industrielle. L’apparition des classes sociales, des nationalismes, des idéologies. La grande tragédie du XXe se prépare. Fin du XIXe puis début du XXe on invente, on innove en musique. On est influencé par le visage du monde moderne. Musique impressionniste, dodécaphonique, influence du jazz. d’accord. Mais croyez-vous que le but était d’explorer et d’exprimer toujours mieux la conscience humaine ? Non. Il était autre.

Les modes passent. Les avant-gardistes passent. Les thèmes sociétaux passent. Les audaces lassent. On les oublie. D’ailleurs, fondamentalement, par nature, la musique, est en amont des mots, des pensées, des idées, de la logique, des contextes., des théories.

Or, qui va au concert ? Qui achète des disques ? En grande majorité des mélomanes. Les gens, au fond, n’ont pas beaucoup changé depuis 1819. Ils vont toujours au concert ou ils achètent toujours des disques pour être touchés, émus, bouleversés. Nous sommes tous de super palimpsestes d’émotions et de sentiments.

Alors je ne sais pas quel est le plus grand, la plus génial, le plus transcendant genre de musique, (on fonction de quoi jugerait-on ?, de quelle autorité ? ) mais ce qui est sûr, c’est que le genre le plus apprécié, aimé, recherché, celui qui procure le plus de plaisir aux gens, est toujours la musique romantique. Et cela fait plus de deux siècles que cela dure. Et si je vous pose la question : quels sont les deux compositeurs les plus joués dans le monde, la réponse sera facile : Mozart, Beethoven, Beethoven, Mozart, ils se tiennent dans un mouchoir de poche.

Publié dans : Romantisme |le 23 mars, 2019 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

...Musique et poétique... E... |
Dep: dessins et caricatures |
La Nurserie des p'tites fri... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | COUP D'OEIL
| lesRObouillages
| Un jour,de nuit...